NOM DU SITE
Retour page d'accueil

A l'origine : le groupe projets IGCS

Couverture de la brochure publiée par le groupe projets IGCS

La petite histoire...

 

Le groupe « projets » IGCS (Inventaire Gestion et Conservation des Sols) a permis, depuis une dizaine d’années, des échanges d'expérience entre acteurs régionaux, gestionnaires de bases de données sur les sols. Divers produits sont nés de ces premières collaborations. Parmi les plus importants, on relève : 

 

  • le guide « Connaître les sols pour préserver la ressource en eau – Guide d’application à l’échelle d’un territoire », téléchargeable sur le site du Gis Sol (Groupement d’Intérêt Scientifique Sol) http://www.gissol.fr/actualite/publications.php


  • des prototypes Web de mise à disposition des données sol dans différentes régions et un projet CASDAR WebSol (voir Axe 5);


  • des supports pour animer des sessions de sensibilisation et d’initiation à l’utilisation des bases de données sur les sols, sur divers thèmes (érosion, réserve en eau des sols, pouvoir épurateur) ( voir Axe 4) ;


  • des exemples détaillés d’applications réalisées à l’aide des bases de données sols publiés sur le site internet du Gis Sol et des essais de formalisation de méthodes de traitement des données (voir Axe 3).

Du groupe projets IGCS au RMT "Sols et Territoires"

 

Le groupe « projets » ne disposait pas de moyens pérennes pour l’animation et la conduite de projets propres. Par ailleurs les attentes et besoins des utilisateurs de données sur les sols n'étaient connus que partiellement, ce qui représente un frein à la valorisation des données sur les sols

 

Les acteurs historiques du groupe « projets » IGCS ont souhaité avec le RMT consolider leur partenariat et amplifier leurs échanges pour accroître et mieux valoriser les données acquises sur les sols ainsi que les produits réalisés à partir de ces données. Ils visent à travers le RMT Sols et Territoires un élargissement à de nouveaux partenaires, en termes d’espaces géographiques concernés ou de domaines d’activité.